Rythmes scolaires

Avec la parution en date du 8 juin 2017 d’un décret du Ministère de l’Éducation nationale, permettant l’organisation de la semaine scolaire en 8 demi-journées pouvant être réparties sur 4 jours ou 4,5 jours, la plupart des collectivités, tant au niveau local que national ont entamé une réflexion à ce sujet.
Certaines avaient même anticipé la parution du texte afin de pouvoir appliquer les nouvelles dispositions dès la rentrée 2017.

JPEG - 483.5 ko

A Beaumont, la municipalité a fait le choix de la plus large concertation possible, d’abord avec un important travail préparatoire et partenarial avec les directeurs d’école, ensuite, en rencontrant les représentants de parents d’élèves et en faisant
le choix de questionner individuellement les enseignants (professionnels les premiers
impliqués) et chaque famille ayant des enfants concernés. Cela a conduit à la réalisation de questionnaires spécifiques, celui à l’adresse des parents ayant été réalisé avec la contribution très positive des représentants de parents d’élèves. La municipalité l’a voulu le plus complet et le plus objectif possible en rappelant notamment les conditions de fonctionnement actuelles et les nouvelles qui pourraient être envisagées.
Ce sont donc 544 questionnaires qui ont été adressés, pour sondage des avis et des
positions, aux familles des enfants dès la petite enfance jusqu’au CM1. Une large place de réponse était laissée aux suggestions. et aux remarques éventuelles.
Le sondage a connu un taux de réponse important avec plus de 56% de retours du questionnaire, soit plus de 300 réponses. Les tendances et les choix ainsi exprimés sont donc largement significatifs.

Les analyses font apparaître pour l’ensemble des écoles :

  • 62,28% d’avis favorables à l’organisation de la semaine de 4 jours,
  • 37,71% d’avis favorables à l’organisation de la semaine de 4,5 jours.

Selon la procédure établie par l’Éducation nationale, chacun des conseils d’école a été amené à se prononcer par un vote et le tableau ci-dessous fait état des résultats : Toujours selon les consignes réglementaires, il appartient au Maire de transmettre sa position à Monsieur le Directeur Académique des services de l’Éducation nationale du Puy-de-Dôme, elle a été formulée en respectant l’avis du plus grand nombre de familles et le résultat unanimement majoritaire des conseils d’écoles en proposant à partir de la rentrée scolaire de septembre 2018, l’organisation de la semaine scolaire de 4 jours, avec la coupure du mercredi. Suite à cela, la municipalité s’est engagée à un travail de concertation et d’organisation avec les directeurs d’école et les représentants de parents afin de préciser et d’arrêter certaines dispositions suggérées par les familles, ayant trait notamment, aux horaires de sorties possibles et au contenu des études, au fonctionnement du centre de loisirs du mercredi ou aux conditions d’accueil des plus petits de 3 à 4 ans, ce jour-là.

Voilà sans doute un nouveau rythme de vie scolaire et de fonctionnement qui s’installe pour nos écoliers même si cela avait déjà pu fonctionner selon cette formule il y a quelques années.