Moustique tigre : agissons ensemble !

Une surveillance régulière de la présence du moustique tigre est réalisée en Auvergne-Rhône-Alpes par l’Agence Régionale de Santé. 
Les derniers relevés sur Beaumont montrent la présence du moustique tigre sur la commune. 

Il est donc urgent de lutter contre la prolifération de cette espèce de moustiques et pour cela, les seules mesures efficaces consistent à détruire ses gîtes de reproduction constitués de petites collections d’eau (quelques centilitres peuvent suffire) dans lesquelles les femelles pondent.
Le moustique tigre est un moustique urbain, il vit près de nous : dans nos maisons, dans nos jardins, sur nos terrasses et sur nos balcons. Il fortement lié à l’homme et il vit à son contact parce qu’il y trouve :
• de la nourriture pour ses œufs, en nous piquant,
• des endroits pour pondre dans des contenants où l’eau peut s’accumuler,
• des lieux de repos à l’ombre de la végétation.
Ainsi, il revient à chacun d’agir, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples et peu contraignants.
Détruire les lieux de ponte et éviter sa prolifération
Les femelles moustiques tigres pondent sur les rebords secs de petits récipients. C’est lorsque la lame d’eau atteint les œufs qu’ils peuvent éclore et se développer. Sans eau, pas d’éclosion, pas de nouvelle génération de moustique !
Nous devons :
• Supprimer ou vider au moins une fois par semaine les gîtes larvaires potentiels, c’est-à-dire supprimer ou vider tous les contenants où l’eau peut s’accumuler que ce soit dans les jardins, sur les terrasses et les balcons et alentours.
• Changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine, si possible supprimer les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable humide.
• Couvrir les bidons, citernes ou bassins de récupération d’eau de pluie pour les rendre inaccessibles aux moustiques (les couvrir d’une moustiquaire ou d’un tissu fin), retourner les arrosoirs.
• Couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau (eau de javel, galet de chlore, etc.).
• Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie pour que l’eau ne stagne pas dans les gouttières, regards ou caniveaux ; s’assurer qu’ils sont réalisés avec une pente suffisante et les curer pour veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie.
• Ranger à l’abri de la pluie tous les stockages pouvant contenir de l’eau : pneus, bâches plastique, jeux d’enfants, mobilier de jardin, pieds de parasols…
• Entretenir les espaces extérieurs, évacuer les petits détritus, les encombrants, les déchets verts.
Limiter les lieux de repos des moustiques adultes
• Débroussailler, tailler les herbes hautes et les haies, élaguer les arbres.
• Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux.
• Réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage).
• Entretenir votre jardin.
Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.
Toutes les recommandations de l’Agence régionale de la santé Auvergne-Rhône-Alpes sur : Moustique tigre : agissons ensemble | Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes (sante.fr)

JPEG - 254.3 ko
JPEG - 278 ko