Zone maraîchère de Beaumont : la Ville et les porteurs de projet s’engagent

Vous pouvez retrouver ci-dessous les précisions sur le projet de « Ferme urbaine Beaumont Landestini » apportées par Henri Landes, co-fondateur de l’association Landestini. Cette structure, avec qui la mairie de Beaumont a signé au mois de septembre une convention d’une durée de trois ans, va accompagner la Ville dans le développement de la future zone maraîchère.

« Chers amis et amies,
Chers habitants et organisations de la Ville de Beaumont 63, de la Métropole Clermont-Auvergne, du Département Puy-de-Dôme et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Nous avons la chance et le grand plaisir de commencer avec notre association Landestini, La terre est notre destin un projet à fort impact environnemental et social à #Beaumont, en partenariat avec la ville, dans le département du Puy-de-Dôme en Auvergne : une ferme urbaine pédagogique et nourricière. La fermeurbaine Beaumont Landestini produira en agriculture biologique et en agroécologie des fruits et légumes pour alimenter les cantines des écoles élémentaires Jean Zay et Le Masage, et sera un lieu d’accueil pour des ateliers pédagogiques et de sensibilisation pour le grand public.

Il a été demandé des précisions sur le projet et ainsi je suis heureux de les apporter, au nom de toute l’équipe Landestini, dans cette publication.
Tout d’abord, je tiens à rappeler la mission de ce projet : contribuer à la résilience et à la souveraineté alimentaire de la ville de Beaumont, à la mise en place d’une ceinture maraîchère et à la régénération de la biodiversité du territoire, à sa transition écologique et au lien social. Ce projet est porté par notre association Landestini dont la mission est de reconnecter les humains à la terre, la nature et la ruralité. Nous sommes une équipe de 10 salariés à temps plein, plusieurs stagiaires et apprentis, une centaine d’experts, bénévoles et membres qui œuvrent pour cette cause avec des valeurs d’engagement, d’humilité, de bienveillance et d’honnêteté. Le bien être au travail est au même niveau de priorité que l’impact positif de nos projets.

Nous tenons à remercier et féliciter l’équipe municipale de Beaumont pour leur engagement en faveur de la transition alimentaire et écologique de leur commune, notamment au service de la jeunesse. Nous remercions toutes les organisations et personnes qui nous ont posés des questions sur le projet et qui souhaitent participer. Vous êtes tous bienvenus, et n’hésitez pas à nous écrire à contact@landestini.org. Nous sommes heureux de vous lire et essayons toujours d’être très réactif !

Une production en agriculture biologique
La ferme urbaine de Beaumont produira des légumes et des fruits en agriculture biologique, avec des principes de permaculture et d’agroécologie. Landestini n’a pas vocation à produire en agriculture conventionnelle, car notre objectif est de contribuer le plus possible à la transition écologique et le plus rapidement possible. Nous soutenons - et ne stigmatisons surtout pas - les agriculteurs qui produisent en agriculture conventionnelle car il est important de reconnaître notre responsabilité collective et le cheminement historique du système agricole. En revanche, notre ferme urbaine en partenariat avec la ville de Beaumont (et toutes nos fermes) n’utilisera pas de produits phytosanitaires ni d’engrais chimiques. Nous serons non seulement en agriculture biologique mais irons vers le label Nature et Progrès qui est plus large et plus global dans l’approche écologique et sociale.
Dans ce travail de production biologique et en agroécologie, nous tenons à travailler avec des acteurs de l’accompagnement des agriculteurs. Notre métier historique n’est pas d’installer des agriculteurs et nous tenons à être complémentaires.

Une préservation et une régénération de la biodiversité
Le site de la future ferme urbaine Beaumont Landestini contient 1,7 hectare aujourd’hui. Sur cet espace, des diagnostics de la qualité des sols et de la biodiversité présente, en répertoriant notamment les sous-espèces d’arbres et de plantes, seront faits. Un travail à déjà été mené avec Monsieur Sébastien Maraszato, habitant de Beaumont, maraîcher et spécialiste de la permaculture et de la biodiversité, pour évaluer la qualité et la fertilité des sols.
Nous sommes très accueillants de toutes propositions et de toutes vos idées sur comment préserver, valoriser au mieux la biodiversité - ancienne et future - du site. N’hésitez surtout pas à nous écrire (contact@landestini.org) si vous avez des connaissances sur ce lieu et souhaitez échanger avec nous !
Une subvention de la ville de Beaumont et une diversité de ressources mobilisées
Ce projet est subventionné par la ville de Beaumont à hauteur de 114 000 euros sur trois ans, avec un montant de la subvention qui diminue à partir de la troisième année (25 000, 45 000 et 44 000 euros respectivement). Nous avons soutenu une subvention qui diminue dans le temps parce que nous estimons qu’il est intéressant de nous responsabiliser dans ce projet en générant des recettes financières autres que la subvention publique de la ville. En revanche, la grande majorité du financement du projet reste la subvention de la commune, que nous estimons être l’engagement essentiel dans ce projet.

Des produits biologiques, locaux et de saison, gratuits pour les écoles primaires de Beaumont
Les aliments qui seront fournis aux cantines des deux écoles primaires de Beaumont seront gratuits. Il n’est évidemment pas question de faire payer les écoles et ainsi les familles de Beaumont les produits d’une ferme urbaine gérée par notre association grâce à une subvention de la commune. Les écoles, leurs directeurs, les enseignants, les familles des élèves sont nos premiers partenaires et bénéficiaires dans l’ensemble de nos projets Landestini. Notre mission est de leur apporter toute l’énergie, les compétences et les ressources que nous pouvons, au service de l’intérêt général, de la santé publique et de la préservation de l’environnement.

Des conserves pour les écoles, et des ventes sur des marchés locaux et solidaires
Le surplus de production sera utilisé pour faire des conserves pour la consommation dans les deux écoles - car si nous souhaitons avoir des produits locaux de la ferme urbaine dans les cantines des écoles toute l’année, il est indispensable de faire des conserves (confitures, ratatouilles, lactofermentation, légumes conservés à sec et dans le noir etc.). Dans une moindre mesure, le surplus de la production sera utilisé pour vendre des produits dans des marchés locaux et solidaires. Les recettes de ces ventes seront utilisées pour soutenir le projet de la ferme urbaine de Beaumont. Nous rappelons que nous sommes une association loi 1901, à but non lucratif, et non pas une entreprise. Les recettes grâce à des ventes et des prestations de service sont toujours minoritaires dans notre budget global, et servent à renforcer notre action environnementale et sociale. Pour une association ou une fondation qui œuvre pour l’intérêt général, il est important de diversifier ses sources de financements, même si les montants ne sont pas très élevés. C’est ce qui rend notre action plus résiliente et qui permet aussi aux partenaires publics de soutenir un projet au départ et puis d’alléger ses dépenses.
Nous en profitons pour exprimer un petit mot de soutien à toutes les associations et fondations qui pendant la crise COVID ne pouvaient pas faire de grands événements de levée de fonds en rassemblant du monde, ni bénéficier du Prêt garanti par l’Etat parce qu’elles ne sont pas, justement, une entreprise (ce fut au moins notre cas).
A ce titre, Landestini est une association avec des membres qui participent et qui soutiennent notre action. Si vous souhaitez en faire partie, et soutenir la ferme urbaine de Beaumont, votre adhésion est plus que bienvenue ! (landestini.org)

Des ateliers grand public pour s’initier et se former à la permaculture
Les ateliers de sensibilisation et de pédagogie sur la permaculture et l’agroécologie seront ouverts au grand public, dès 2022. Certaines activités seront payantes - à des prix très accessibles - certaines seront gratuites. Nous sommes très attachés à soutenir les associations qui œuvrent dans le domaine social et dans la solidarité. Des ateliers avec de telles associations ne seront pas payants par exemple. Encore une fois, les recettes grâce aux ateliers de sensibilisation et de formation en permaculture serviront à soutenir l’association et notre action environnementale et sociale à Beaumont.

Création d’un emploi local, une équipe mobilisée et des ateliers citoyens participatifs
Grâce à la subvention de la ville, un emploi à temps plein et un emploi à temps partiel seront créés, soit 1,5 ETP. Il s’agit respectivement d’un-e directeur/directrice de la ferme (responsable de la production et de l’aménagement de la ferme) et d’un-e animateur/animatrice pédagogique sur la permaculture. Ces deux personnes, ainsi que toute l’équipe Landestini, se feront un très grand plaisir de mener ce projet au service et avec les habitants de la ville de Beaumont. Dans nos recrutements, en plus des compétences et des valeurs des personnes qui rejoignent notre équipe, nous privilégions le local et aussi les personnes qui souhaitent quitter les villes pour s’installer en zone rurale.

Le projet est mené en partenariat avec la ville de Beaumont, avec un comité de pilotage que la ville met en place.
De plus, Landestini organisera régulièrement des ateliers citoyens et des chantiers participatifs, dès 2022, en invitant toute personne qui souhaite participer au projet !
Un très grand merci à vous toutes et tous, que vous soyez de Beaumont, de la métropole de Clermont Auvergne, du Puy-de-Dôme, de l’Auvergne, ou de plus loin ! Nous sommes honorés d’apporter notre contribution à la résilience alimentaire, à la régénération de la biodiversité locale et à la vie sociale de Beaumont. »

Landestini : le projet de Fanny Agostini et Henri Landes
Henri Landes, franco-américain, est enseignant et consultant en développement durable, et
chroniqueur radio, il a aussi dirigé la fondation GoodPlanet présidée par Yann Arthus-Bertrand pendant une année. Fanny Agostini, originaire de la Bourboule dans le Puy-de-Dôme, est journaliste sur l’environnement et présentatrice TV d’En Terre Ferme sur UshuaiaTV et de Génération Ushuaia sur TF1. Elle a également été chroniqueuse sur Europe1 « Notre planète » ces trois dernières années.
Tous deux auteurs d’ouvrages, ils ont co-écrit : Faites le plein de nature. Mariés, ils ont créé Landestini en 2019 et se sont installés dans une ferme pédagogique en Haute-Loire.